Spectacle de Noël 2017

noel-du-yetouLe Dimanche 10 Décembre, la municipalité a offert aux enfants de Beaumont un spectacle interactif : « Le Noël enchanté du Yetou ».

Initialement, il n’était prévu qu’une séance aux Arcades, à 15h30. Le résultat du sondage effectué auprès des parents d’élèves la semaine précédente a montré que la capacité de la salle ne suffirait pas. Il a donc été décider d’ouvrir deux séances, à 15 h puis 16h30, et de les organiser dans le hall de la maternelle de l’école Lucie Aubrac. Afin d’éviter de devoir refuser du monde, il avait même été demandé aux parents de respecter un choix de séance lié à la classe de leur enfant. Qu’ils soient ici remerciés d’avoir très majoritairement respecté ces consignes, permettant un bon déroulement de l’après-midi.

Cette année, le choix de l’équipe municipale s’est posté sur un spectacle interactif adapté aux 3/11 ans, présenté par Marie-Christine Telesca : l’histoire de deux enfants, d’un lutin et d’un « Yetou » bourru mais pas méchant, devant démêler les conséquences d’une formule magique malheureuse.

noel-du-yetouLa première séance a quasiment fait salle comble, avec 95 personnes présentes. La seconde séance, un peu plus clairsemée, a tout de même vu une quarantaine de spectateurs. De quoi justifier le choix du changement de salle, car les Arcades n’auraient pas pu accueillir tant de monde.

Après chaque spectacle, les familles ont pu se rendre dans le hall de l’école élémentaire, afin de profiter d’un goûter également offert par la municipalité.

Nous espérons que les enfants ont bien apprécié ce Dimanche après-midi qui leur était dédié.

Lucie Aubrac

lucie-aubracNée le 29 juin 1912, Lucie Bernard a 17 ans lorsqu’elle réussit le concours d’entrée à l’École normale d’institutrices du boulevard des Batignolles à Paris. Déjà d’un caractère bien trempé, elle refuse l’uniforme de l’internat et décide de s’installer à Paris où elle vit de petits boulots.

Très vite elle prend conscience de la montée des fascismes en Europe et rapidement elle adhère aux Jeunesses communistes. En 1936, elle se rend à Berlin à l’occasion des Jeux olympiques et découvre la réalité du nazisme.

Tout en militant activement, elle entreprend alors des études d’histoire et, en 1938, elle est reçue à l’agrégation d’histoire géographie.

Lorsque la guerre éclate, elle est en poste à Strasbourg où elle fait la rencontre de Raymond Samuel, ingénieur des Ponts et Chaussées, mobilisé comme officier du génie. Ils se marient le 14 décembre 1939.

Fin juin 1940, Raymond est fait prisonnier par l’armée allemande. Alors qu’il est détenu à Sarrebourg, Lucie parvient à le faire évader, fin août 1940, profitant de la confusion générale.

À l’automne 1940, l’université de Strasbourg est repliée à Clermont-Ferrand où Lucie doit se présenter pour avoir une affectation. Dans cette ville, elle forme avec Jean Cavaillès, Emmanuel d’Astier de la Vigerie et Georges Zérapha un premier noyau de Résistance, la « dernière colonne » préfiguration du mouvement Libération-Sud.

À partir de 1941, le couple Aubrac s’installe à Lyon. Raymond exerce son métier d’ingénieur tandis que Lucie est nommée professeur au lycée de jeunes filles Edgar Quinet.

Militante et membre du cercle des dirigeants de Libération-sud, elle s’adonne alors, entre ses cours, à de multiples activités clandestines : en juillet 1941, elle contribue à la parution du premier numéro du journal Libération, elle fabrique des faux papiers et aide des résistants à franchir la ligne de démarcation. En mai de la même année, elle donne naissance à son premier enfant Jean-Pierre.

Le 15 mars 1943, son mari, adjoint au général Delestraint, chef de l’Armée secrète est arrêté à Lyon par la police de Vichy et incarcéré à la prison Saint-Paul. Avec un aplomb incroyable, Lucie Aubrac fait pression sur le procureur de la République et parvient à le faire libérer.

Étant devenue une spécialiste des évasions, elle organise peu de temps après, l’enlèvement par des faux Gestapistes, de trois résistants détenus à l’Hôpital de l’Antiquaille (dont Serge Ravanel) puis de quatre détenus à l’hôpital de Saint-Étienne.

Le 21 juin 1943, c’est l’arrestation à Caluire de Jean Moulin et de plusieurs responsables de la Résistance, dont Raymond Aubrac. Incarcérés au fort Montluc, ils sont interrogés sous la torture par Klaus Barbie dans les bâtiments de l’École de santé militaire, devenue siège de la Gestapo lyonnaise. Lucie, enceinte, monte un coup de main audacieux. Le 21 octobre 1943, en plein jour, les armes à la main, à la tête d’un groupe franc des MUR pour qui elle est « Catherine », elle mène l’attaque de la camionnette de la Gestapo dans laquelle sont transférés Raymond Aubrac et une dizaine d’autres résistants.

Désormais identifié et recherché par toutes les polices allemandes et vichystes, le couple erre de cachette en cachette dans l’attente d’un avion qui les emporte finalement à Londres avec leur petit garçon le 8 février 1944. Quatre jours plus tard, elle accouche d’une fille qu’elle prénomme Catherine.

En juillet 1944, elle participe à la mise en place des Comités de libération dans les zones libérées puis rejoint son mari commissaire régional de la République à Marseille. En janvier 1945, Raymond Aubrac doit quitter son poste et s’installe à Paris avec Lucie qui siège désormais à l’Assemblée consultative.

Puis, Lucie Aubrac reprend son métier d’enseignante sans pour autant mettre un terme à son action militante. La décolonisation, l’évolution de la condition féminine, les problèmes de société sont des combats qui la mobilisent à la Ligue des Droits de l’Homme.

À la retraite Lucie Aubrac, infatigable, s’emploie, notamment par d’innombrables conférences dans les établissements scolaires à travers toute la France, à communiquer aux nouvelles générations le sens des valeurs de solidarité, de fraternité et de justice qui firent la grandeur du combat de la Résistance.

Lucie Aubrac qui était vice-présidente d’honneur de la Fondation de la Résistance, s’est éteinte le mercredi 14 mars 2007. Les honneurs militaires lui ont été rendus dans la cour d’honneur de l’Hôtel national des Invalides. Devant Raymond Aubrac, ses trois enfants, ses dix-huit petits enfants, des membres du gouvernement, de nombreux résistants et la foule nombreuse de ses amis, le président de la République Jacques Chirac a prononcé son éloge funèbre. « Lucie Aubrac, nous n’oublierons pas votre message » a dit le chef de l’Etat rappelant que « la cohésion nationale est un combat de tous les jours » et que nous devions « garder vivante dans nos cœurs la flamme des luttes de la République pour la Liberté ».

Carnaval 2016

carnaval-201718 mars : quelle journée ! Après le grand nettoyage de Beaumont le matin pour certains, il a fallu quitter les gants et les gilets jaunes pour enfiler le déguisement du Carnaval !

Derrière Monsieur Carnaval, le cortège a quitté l’école sous une pluie de confettis (biodégradables !) et a défilé dans le village.carnaval-2017

Princesses, cow-boys, tortue ninja, Egyptiens, écoliers de Poudlard, et beaucoup d’autres personnages se sont retrouvés dans l’école pour le goûter et le tirage de la tombola !

carnaval-2017 Ce bel après-midi n’a été possible que grâce à la mobilisation des parents : soyez-en ici remerciés, et rendez-vous à l’année prochaine !

Cantine

Menus de la cantine  : 

  • Menu de la semaine du 11 au 15 Juin : menu S 24
  • Menu de la semaine du 18 au 22 Juin : menu S 25

 


INSCRITION POUR LA RENTREE 2017

Marie-France Llorens assurera une permanence en Mairie les 28, 29 et 30 Août 2017 pour procéder aux inscriptions à la cantine scolaire.

TARIFS

2,90 € (tarif plein)
(Tarif dégressif calculé en fonction du quotient familial)
Dans un souci de justice sociale, Beaumont sur Lèze a adopté une grille tarifaire unique. Elle est composée de cinq tranches. Le prix d’un repas varie entre 0,90 € et 2,90 € pour l’année 2017/2018.

Le mode de calcul du revenu fiscal de référence pour la détermination de la tranche de QF dans laquelle vous vous trouvez est le suivant :

QF = Revenu imposable du foyer + (Prestations CAF x 12) : Nombre de parts

Le prix d’un repas par tranche tarifaire en 2014

QF 0 (de 0 à 5 000) = 0.90 €
QF 1 (de 5 000 à 6 001) = 1.60 €
QF 2 (de 6 001 à 7 201) = 2.10 €
QF 3 (de 7 201 à 8 601) = 2.50 €
QF 4 (de 8 601 à 10 001) =2.90 €

  • des menus équilibrés et validés par le Conseil Général sont mis en place,
  • un fournisseur de viandes 100 % françaises a été sélectionné par nos soins
  • les fruits et légumes sont issus de producteurs de la région pour une meilleure
    qualités gustative.

 

 

Ecole primaire

Ci-dessous, la liste des fournitures scolaires pour la rentrée 2017 à Beaumont.

fournitures-scolaires

groupe-scolaire-lucie-aubrac

Notre école porte le nom de Lucie AUBRAC depuis le 30 Juin 2017. Revivez par ici la cérémonie d’inauguration.

<img662|left>

Rose et Souricette à Beaumont sur Lèze

les-enfants-du-cp-ce1 Cette année, à Beaumont-sur-Lèze, les CP/CE1 de Mme Rey ont eu la chance de collaborer avec Marie-Constance Mallard, l’auteur jeunesse des aventures de Violette Mirgue. Après avoir découvert les péripéties de la célèbre souris toulousaine, les enfants ont d’abord suivi ses traces dans la ville rose et ont même retrouvé le fromage disparu.

Puis, inspirés par l’histoire de Violette, ils ont décidé d’écrire leur propre album : le voyage dans le temps des deux souris de la classe, Rose et Souricette, à Beaumont-sur-Lèze.

rose-et-souricette-a-beaumont Ils ont donc écrit l’histoire, réalisé les illustrations, retrouvé de vieilles cartes postales du village, pris leurs deux petites souris en photo sous toutes les coutures. Puis, Marie-Constance est venue en classe avec son ordinateur, pour coloriser les dessins, y intégrer les photos des héroïnes, réaliser les montages et la mise en page avec les élèves. Enfin, elle a permis, via son éditeur Privat, l’impression de l’album.

En cette fin d’année, elle est donc venue porter le livre tant attendu aux enfants, le jour-même de la sortie de son quatrième album, dont l’enquête se déroule à Paris, au milieu des petits rats de l’Opéra.

Ce livre va être maintenant ré-imprimé. Vous pouvez le voir en Mairie et le réserver contre paiement de 10 euros.

Les élèves de CE1-CE2 de l’école de Beaumont sur Lèze décrochent leur permis piéton !

permis-pieton Cette intervention menée par l’Adjudant-chef Cambriel de la gendarmerie de Saint Sulpice, référent scolaire, s’est déroulée sous la conduite des enseignantes Mesdames Rey et Degans durant plusieurs semaines.

Sous forme ludique, les élèves ont appris à devenir autonomes et responsables dans leurs déplacements piétons.

Après cette préparation, vendredi 13 mai avait lieu l’examen du Permis piéton à partir d’un questionnaire sous la surveillance de l’Adjudant-chef Cambriel.

Les élèves ont été félicités le vendredi 13 juin par M Bayoni, maire du village, lors de la remise du diplôme.

De la page blanche à la scène

Les élèves de CE1-CE2-CM1-CM2 de l’école de Beaumont sur Lèze ont réalisé un projet poétique tout au long de l’année avec le poète Yves Béal.

Ce projet s’est finalisé par un concert le vendredi 10 juin en présence d’Yves Béal et du groupe de musiciens « Les Passeurs ». Initialement prévu à l’abri champêtre, le temps en a décidé autrement… Ce fut donc à la salle des fêtes de Montaut que les élèves ont pu présenter leurs poèmes aux nombreuses personnes présentes. Les spectateurs ont été agréablement surpris par ce spectacle d’un genre nouveau.

Les enseignantes, Mmes Blanquet, Gras et Degans ont félicité leurs élèves et remercient toutes les personnes ayant œuvré à leurs côtés : Agnès Tosi, Cathy Gouze, les mairies de Beaumont sur Lèze et Montaut, les parents et bien d’autres !

Un grand et beau projet poétique à Beaumont sur lèze

Les élèves de trois classes de l’école de Beaumont ( CE1-CE2, et les 2 CM1-CM2) travaillent sur un projet Poésie avec le poète Yves Béal depuis le début de l’année scolaire. La bibliothèque « Club Evasion » est partenaire de ce projet.

Yves Béal est à la fois écrivain, poète, formateur, animateur d’ateliers d’écriture, militant d’éducation nouvelle, il est surtout un « passeur »…

Son objectif est de rendre les enfants amoureux des mots, de les entraîner dans l’aventure de l’écrivain qui écrit.

Le projet se déroule de la façon suivante:

1 – Octobre 2015
Yves Béal est venu rencontrer les élèves et les enseignantes dans les classes.
Depuis il a envoyé aux élèves des poèmes qu’il a écrit et a établi une correspondance avec eux.

2 – Février 2016
Yves Béal est venu animer des ateliers d’écriture dans chaque classe pendant une demi-journée qui ont abouti à la création de poèmes qui sont travaillés et terminés avec l’enseignante.

Un atelier d’écriture, animé par Yves Béal a été organisé en soirée avec les enseignantes, les parents d’élèves, les personnes intéressées.
Il s’est déroulé pendant trois heures et a abouti à la création de poèmes.

Depuis le mois de Février, les élèves ont poursuivi leur travail de création poétique, leur correspondance avec Yves Béal.

L’aboutissement du projet aura lieu sous forme d’un concert poétique.

Les élèves et leurs enseignantes convient toute la population à une grande fête poétique qui aura lieu le 10 Juin 2016 à l’abri champêtre à partir de 18h.

Programme :

  • 18h Yves Béal et ses musiciens offriront un concert poétique à la population présente.
  • Puis les participants pourront se restaurer sur place et échanger avec les musiciens.
  • A 20h30 les élèves se produiront sur scène et seront accompagnés par les musiciens.
  • Toutes et tous à vos agendas!

    Ne manquez pas ce moment unique de poésie de musique et de rencontres…

    Cet été 2014, un préau a été installé dans la cour de l’école élementaire.

    preau-2

    Mais que sont donc ces deux chapeaux pointus qui dépassent de la cour ? Le préau tant attendu, réclamé de si longue date par les enfants, les enseignants et les parents, est enfin là. Le principe en avait été acté en fin de mandat par l’ancienne équipe municipale, qui avait fait le choix de l’architecture et passé la commande. Il nous a fallu trouver, dans cette cour un peu biscornue, quel était le meilleur endroit pour placer cette structure de 75 m2. Le préau devait être assez proche du bâtiment, ne pas gêner les accès pompiers réglementaires, et permettre la poursuite des activités sportives dans la cour. Le délai s’est révélé court pour permettre la pose du préau durant l’été, après la validation du permis de contruire par la DDT. Mais pour la rentrée, il était livré !

ALAE/ALSH/PAJ

Lien direct vers la page des inscriptions  à l’ALAE/ALSH de Beaumont : http://cc-leze-ariege.fr/services/enfancepetite-enfance/alsh-beaumont/

La Communauté de Communes Lèze Ariège (CCLA), dont Beaumont sur Lèze est adhérent, est chargée de l’accueil des jeunes jusqu’à 18 ans.

Dans ce cadre, elle propose des activités :

  • du lundi au vendredi, en dehors des heures de classe, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires (ALAE = Accueil de Loisirs Associé à l’Ecole).
  • le mercredi midi et après-midi (ALSH = Accueil de Loisirs Sans Hébergement))
  • pendant les vacances scolaires (ALSH)
  • les PAJ (Points Accueil Jeunes) sont des structures ouvertes aux ados. Les PAJ accessibles aux enfants de Beaumont sont situés à Lagardelle et à Venerque.

Ici, le lien vers la page le la Communauté de Communes relative à l’enfance : http://cc-vallee-ariege.fr/services/enfancepetite-enfance/

Transports scolaires

Les cartes de transport scolaires pour l’année 2017/2018 sont disponibles en Mairie.

Fiches horaires

(circuits de transports scolaires desservant notre commune pour l’année 2017/2018)
s2007-caujac-lp-muret
s2014-massabrac-lp-muret
s2030-beaumont-lycee-aragon-muret
s2034-montgazin-lycee-aragon-muret
s2360-mauzac-rouget-mauzac
s9032-auribail-lycee-pins-justaret
s9142-beaumont-college-labarthe
s9146-beaumont-college-labarthe
<chasse|>

Le Conseil Départemental et les transports scolaires

Gratuité et sécurité sont les préoccupations majeures du Conseil Départemental, qui organise, gère et finance seul les transports solaires en Haute-Garonne. Plus de 75 000 élèves bénéficient de ce véritable service public.

Rares sont aujourd’hui en France les élèves qui bénéficient de la gratuité des transports scolaires. En Haute-Garonne, le Conseil Départemental a décidé de maintenir ce service dont bénéficient plus de 75 000 jeunes haut-garonnais, élèves de la maternelle, du primaire, des collèges et des lycées. Il assure également la prise en charge du transport des élèves et étudiants handicapés.

Cette décision constitue une des nombreuses réponses que le Conseil Départemental apporte aux besoins d’une Haute-Garonne toujours mieux formée et plus humaine.

Consignes d’utilisation des Transports Scolaires
consigne-utilisation-des-transports-scolaires

Collèges & Lycées

Les collèges et lycées de rattachement des élèves de la commune.

college-de-labartheCollège de Labarthe sur Lèze
1047, route du Plantaurel
31860 LABARTHE SUR LEZE
Tél. : 05.62.11.56.60
site : http://pierre-mendes-france.ecollege.haute-garonne.fr/


college-pins-justaretLycée Jean-Pierre VERNANT – PINS-JUSTARET
9 chemin de la Cépette
31860 PINS-JUSTARET
Tél. : 05.62.11.93.80
site :http://vernant.entmip.fr


lycee-aragon-muretLycée Pierre d’ARAGON à MURET
14 avenue Henri Peyrusse
31605 MURET Cedex
Tél. : 05.34.46.35.55
site : http://pierre-aragon.entmip.fr/


lycee-cdg-muretLycée Prof. Ch. de GAULLE à MURET
Avenue Charles de Gaulle
31600 MURET
Tél. : 05.61.51.84.84
site : http://charles-de-gaulle.entmip.fr/

Inauguration du nom de l’école

groupe-scolaire-lucie-aubracNotre école ne portait pas de nom. Les enfants se sont saisis du problème, ont travaillé sur ce sujet avec leurs enseignantes, et ont proposé une liste de noms au conseil municipal. Les élus ont ainsi choisi le nom de Lucie Aubrac lors du Conseil Municipal du 17 Mai, convaincus par les valeurs de solidarité, de courage, de liberté qui ont toujours été défendues par cette grande dame de la Résistance, ainsi que par les valeurs de féminisme qu’elle n’a jamais cessé de porter.

les-enfants-devoilent-la-plaque
Depuis ce Vendredi 30 Juin 2017, l’école de Beaumont porte donc le nom de LUCIE AUBRAC. Pour cette inauguration, trois membres de la famille de cette grande dame de la Résistance, sa fille Elisabeth Helfer-Aubrac, son petit-fils Jean-Marc Valade, et son arrière-petite-fille Chloé Valade, avaient fait le déplacement. Le Conseil Municipal, très touché par leur présence, les en remercie vivement.

inauguration-du-nom-de-lecoleBeaucoup de monde était présent à cette inauguration, et c’est devant Mme le sous-préfet de Muret, Mme l’Inspectrice de l’Education nationale, les représentants de la gendarmerie Nationale, Mr le Maire et les élus du conseil municipal, les enseignantes, les représentants de associations de Beaumont et la population, que les enfants de l’école ont dévoilé la plaque du nom de l’école. pascal-bayoni-mme-lenglet-sous-prefet-de-muret-jean-marc-valade-elisabeth-helfer-aubrac-chloe-valade

Dans le hall de la maternelle, devant une foule compacte, les enfants ont récité collégialement le poème « Liberté » de Paul Eluard. Les discours de Mr le Maire, de Mme l’Inspectrice, de Mme le sous-préfet ont rendu hommage à la personne et aux valeurs portées par Lucie Aubrac. liberte-de-paul-eluard-par-les-enfants-de-lecole

L’émotion était palpable lorsque Elisabeth Helfer-Aubrac puis Jean-Marc Valade ont apporté leur témoignage. S’adressant avant tout aux enfants, ils ont raconté leur vécu avec cette grande dame, transmettant à ceux qui porteront à leur tour le flambeau, le message d’humanité, de solidarité, de liberté et de tolérance qui a fait la vie de Lucie Aubrac.

La journée s’est ensuite terminée par un apéritif républicain, et restera une très belle date pour notre école et notre village.

La biographie de Lucie Aubrac est l’objet d’une plaque qui a été apposée sur le pilier du portail de l’école, côté maternelle, qui est donc accessible à tous et en tous temps.

Conseil municipal des enfants

Année 2016/2017

remise-des-equipements-de-sportDepuis le début de l’année scolaire, le Conseil Municipal des enfants a travaillé sur plusieurs projets et rencontre régulièrement Monsieur le Maire pour lui en faire part.

Des affichettes ont été confectionnées en vue de rappeler à l’ensemble de leurs camarades quelques règles de bonne conduite, comme ne pas gaspiller l’eau, ou le papier toilette, penser à éteindre les lumières en quittant la pièce….

Parmi leurs demandes, il y avait le renouvellement des équipements sportifs.

horloge-muraleLe Conseil Municipal n’est pas resté insensible à ces souhaits et afin de « récompenser » aussi l’engagement citoyen de celles qui s’investissent dans les projets de leur école (et oui ce ne sont que des filles qui ont été élues par leurs pairs), la mairie les a dotés de ballons, cages de foot, cordes à sauter, ainsi que d’une horloge murale, qui leur ont été remis lundi 24 avril 2017.

Le service enfance de la CCLA s’associe à la Mairie pour féliciter les enfants de leur implication, et remercie la commune pour son soutien au projet.

livre-du-conseil-municipal-des-enfants