CONFINEMENT

Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;

Vous trouverez en liens les nouvelles attestations de déplacement dérogatoire en période de confinement  :

 

Lors de la conférence de presse de ce jour du 22 octobre, le Premier ministre a annoncé la mise à disposition de l’application “TousAntiCovid” qui permet à chacun d’être acteur de la lutte contre l’épidémie.

C’est un geste barrière supplémentaire que l’on active dans tous les moments où on doit redoubler de vigilance : au restaurant, à la cantine, quand on participe à un évènement professionnel, quand il y a un risque que tout le monde ne respecte pas les autres gestes barrières.

TousAntiCovid” vient compléter l’action des médecins et de l’Assurance maladie, visant à contenir la propagation du virus en stoppant au plus vite les chaînes de contamination.

Le principe est le suivant : prévenir, tout en garantissant l’anonymat, les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent aller se faire tester et être prises en charge le plus tôt possible.

Elle permet aussi de rester informé sur l’évolution de l’épidémie et sur la conduite à tenir et ainsi de rester vigilant et d’adopter les bons gestes.

Elle permet d’avoir accès facilement aux autres outils à la disposition des citoyens souhaitant être acteur de la lutte contre l’épidémie : DepistageCovid qui donne la carte des laboratoires à proximité et les temps d’attente, ainsi que MesConseilsCovid qui permet d’avoir des conseils personnalisés pour se protéger et protéger les autres.

L’installation de l’application “TousAntiCovid” se fait sur la base du volontariat. Toute personne est prise en charge même si elle choisit de ne pas utiliser l’application.

Vous trouverez des éléments complémentaires sur cette application sur le lien suivant : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tousanticovid et pouvez télécharger l’application sur l’Apple Store et le Google Play : bonjour.tousanticovid.gouv.fr/

Afin d’éviter une aggravation de la situation, l’action menée par les professionnels de santé, les services de l’État et les collectivités vise à casser les chaines de transmissions grâce au triptyque : DÉPISTER – TRACER – ISOLER. Chaque personne présentant des symptômes évocateurs de COVID-19 doit consulter un médecin, réaliser un test diagnostique le plus tôt possible et respecter les mesures d’isolement.

Pour mémoire, toute personne peut désormais se faire dépister gratuitement (prise en charge par l’assurance maladie) et sans prescription médicale.

Les centres de dépistages les plus proches :

Ces lieux de prélèvement sont accessibles sans rendez-vous, avec ou sans prescription médicale, pour toute personne de plus de 15 ans avec une prise en charge par l’Assurance Maladie.
Il convient de rappeler que les personnes devront :

  • porter un masque
  • se présenter avec une copie de leur attestation de droits à l’assurance maladie(téléchargeable sur le sitewww.ameli.fr)

LES MASQUES :

Le département de la Haute Garonne et la région Occitanie ont fait parvenir à la Communauté de Commune du Bassin Auterivain des masques en tissu. Beaumont a récupéré la part qui lui était attribuée. D’autre part une commande auprès de l’AMF de 3000 masques jetables  est aussi arrivée.

Nous tenons donc les masques en tissu à la disposition des personnes de plus de 70 ans ainsi qu’aux personnes devant prendre les transports en commun. Les masques sont à retirer en mairie sur justificatif de domicile.


les mesures barrière à prendre pour limiter les risques de contamination